Chanter quand même
Mots:135  Intro:18 sec  Durée:4.00  Année:1992

Un père qui va partir bientôt
Pour le grand voyage d'en haut
Parc'que les années en font trop.

Chanter quand même.

Je me souviens de son regard.
Que m'a-t-il dit mais c'est trop tard.
Petit n'oublie pas ta guitare.

Chanter quand même.

Chanter quand même
Pour ceux qui t'aiment,
Pour ceux qui croient
Que le chanteur
N'a jamais froid,
N'a jamais peur.
Chanter quand même,
Chanter quand même.

Un fils qui aurait dû grandir,
Qui était plein d'éclats de rire
Et de promesses à tenir.

Chanter quand même.

Mais au carrefour d'un matin sale,
Sur une route nationale,
Ce n'est qu'un fait divers banal.

Chanter quand même.

Chanter quand même
Pour ceux qui t'aiment,
Pour ceux qui croient
Que le chanteur
N'a jamais froid,
N'a jamais peur.
Chanter quand même,
Chanter quand même.

Chanter quand même
Pour ceux qui t'aiment,
Pour ceux qui croient
Que le chanteur
N'a jamais froid,
N'a jamais peur.
Chanter quand même,
Chanter quand même.



(Jean-Pierre Bourtayre et Michel Sardou/Patrick Boutot)