Dans la même année
Mots: 214  Intro: 9 sec  Durée: 3.30  Année: 1979


Dans la même année,
Dieu créait la femme
Et j'étais viré.
D'abord du ciné,
Trop petit pour entrer
Et puis de mon Iycée,
Le dernier que ma mère ait trouvé.
Dans la même année,
Je l'ai connue là en twistant le ya-ya.
Elle était je crois
Un peu plus vieille que moi,
Ma première fiancée,
Celle qui allait m'apprendre à aimer.

Toutes les femmes sont belles
Et méchantes et cruelles
Mais elles nous font si bien l'amour
Que Dieu leur pardonne
D'avoir brisé des hommes
Qui n'pensaient qu'à leur faire l'amour.


Dans la même année,
La fille m'oubliait
Et j'étais viré d'abord de chez elle,
Trop étroit pour rester
Et d'un job à mi-temps
Le dernier qu'ait trouvé ma maman.

Toutes les femmes sont belles
Et méchantes et cruelles
Mais elles nous font si bien l'amour
Que Dieu leur pardonne
D'avoir brisé des hommes
Qui n'pensaient qu'à leur faire l'amour.

Si la même année,
Tu découvrais à la fois
Le bonheur d'aimer,
Le chagrin quand il s'en va,
Pense à moi.

Mes femmes étaient belles
Et méchantes et cruelles
Mais elles m'ont si bien fait l'amour
Que j'en suis encore,
Pour une fille que j'adore,
A me damner pour faire l'amour.


Toutes les femmes sont belles
Et méchantes et cruelles
Mais elles nous font si bien l'amour
Que je leur pardonne d'avoir brisé un homme
Qui n'pensait qu'à leur faire mieux l'amour.
Laisse aller. Tant pis.
Après tout c'est la vie.
Ne jure pas de n'plus faire l'amour.
Toutes les femmes sont belles
Et méchantes et cruelles
Mais elles nous font si bien l'amour.


(Jacques Revaux et Pierre Billon/Michel Sardou)