Délire d'amour
Mots:198  Intro:28 sec  Durée:4.10  Année:1984
Concert: 85-87


Je veux tes cheveux sous la neige
Quelque part au ciel de Norvège
Et puis te prendre par la main
Sous un soleil d'été romain.

Je veux des rendez-vous bizarres,
Dans un avion, dans un couloir,
Avec des frissons de rencontres,
Une heure de plaisir à nos montres.

Je veux que tes yeux brûlent encore
Aux premiers feux d'avant l'aurore
Et puis déposer sur tes lèvres
Le baiser d'un jour qui se lève.

Les plaisirs d'amour, bonjour.
Les plaisirs d'une heure, menteur.

Je veux que tes cris te trahissent,
Que tu m'attires comm'en enfer
Au plus profond d'un précipice
D'éclats de sang et de lumière.

Je veux briller dans ton miroir,
Deviner ton corps dans le noir
Et puis me noyer dans tes yeux
D'océan triste, d'océan bleu.

Je veux qu'on explose en douceur,
Que tu m'en veuilles, que tu en meures
Et délirer des mots d'amour
Au dernier feu d'un soleil lourd.


Les plaisirs d'amour, bonjour.
Les plaisirs d'une heure, menteur.

Je veux te faire devenir folle
Par des caresses, par des paroles
Et puis que ton cœur me réponde
Comm'un écho du fond du monde.

Je veux aller plus loin encore,
Derrière l'amour, derrière la mort,
Ne plus atteindre aucun rivage
Et me confondre à ton image.

Je veux délirer mes amours
Jusqu'à l'aurore d'un nouveau jour
Et puis m'endormir avec elles
A la clarté d'un nouveau ciel.

Les plaisirs d'amour, bonjour.
Les plaisirs d'une heure, menteur.



 (Jacques Revaux et jean-Pierre Bourtayre/Michel Sardou et Didier Barbelivien)