DU RIFIFI A PANAME

REALISATION DIALOGUES ROMAN MUSIQUE DUREE
DENYS DE LA PATELLIERE ALPHONSE BOUDARD AUGUSTE LE
BRETON
GEORGES GARVARENTZ 94 MINUTES 23 JUILLET 1966
       

Jean Gabin ....  Paulo Berger

Gert Fröbe ....  Walter (as Gert Froebe)
Nadja Tiller ....  Irène
Claude Brasseur ....  Giulio
Daniel Ceccaldi ....  Commissioner Noël
Marcel Bozzuffi ....  Marque Mal (as Marcel Bozzufi)
Mireille Darc ....  Lili Princesse
Carlo Nell ....  Sergio
Yves Barsacq  
Alain Bouvette ....  Le chasseur de la boîte de nuit
Pierre Leproux ....  L'inspecteur à Orly

Jean-Claude Bercq ....  Jo le Pale
Claude Cerval ....  René
Philippe Clair  
Eric Sinclair  
Maurice Jacquin Jr.  
Mino Doro  
George Raft ....  Charles Binnaggio
Franco Ressel  
Danny Daubertson ....  Lea 
Claudio Brook ....  Mike Coppolano
Olivier Mathot  
Felicitas Ferber  
Alexander Allerson  
Pierre Parel  
Joe Warfield  
Benito Stefanelli  
Franco Balducci  
Anthony Stuart  
Anne-Marie Blot  
Christa Lang ....  Girl
Katia Christine  (as Katia Christina)
Pierre Paulet  
Bob Smart  
Charles Aïche  
Fernand Berset ....  Le client mécontent
Claude Laugier  
Jo Dalat  
Tommasso Alveri 
Marc Arian ....  Un client du cabaret 
Maurice Auzel ....  Un truand 
Lutz Gabor ....  Terence de Londres 
Marius Gaidon ....  Un agent de police 
Roger Rudel ....  Le docteur 
Yvon Sarray ....  Le réceptionniste



Paul Berger dirige à Paris un trafic d'or international. Aussi connu des policiers que des mauvais garçons, sous le nom de Paulo les Diams, il est également propriétaire de boîtes de nuit de haut standing. C'est là qu'il recrute ses passeurs de lingots à destination de Karachi ; l'astuce consiste à choisir des hommes sans casier judiciaire, donc insoupçonnés des services de douane. Walter, un antiquaire à qui revient l'idée partage les bénéfices avec Paulo, tandis qu'Irène son épouse se charge de dépenser l'argent. Dernière recrue du trio infernal, Mike, un journaliste américain se voit refuser à son retour la prime promise et reçoit en cadeau la droite légendaire de Paulo. Au même moment, quelqu'un vise le vieux truand, sauvé in extremis par Mike qui devient aussitôt son garde du corps. Les événements vont alors se précipiter. Se sentant menacé, Paulo découvre que c'est un des directeurs de son organisation, "Mario", qui mène la danse et le fait abattre. Par ailleurs, sous sa couverture de journaliste, Mike est en fait un agent spécial du trésor U.S. chargé de percer un trafic d'armes avec Cuba, qui serait lié... à celui de l'or. Paulo apprend avec stupéfaction que ce trafic existe et que Charles Binaggio, caïd du fameux syndicat des U.S.A. veut mettre la main sur son organisation. Le rififi ne fait que commencer.