MARIA  CHAPDELAINE

REALISATION ROMAN MUSIQUE DUREE
JULIEN
DUVIVIER
LOUIS
HEMON
JEAN
WIENER
75 MINUTES 13 DECEMBRE 1934



Jean Gabin ....  François Paradis
Madeleine Renaud ....  Maria Chapdelaine
Jean-Pierre Aumont ....  Lorenzo Surprenant
Robert Le Vigan ....  Tit-Sèbe (as Le Vigan)
Francoise Rosay....Laura Chapdeleine
André Bacqué ....  Chapdelaine, Samuel
Thomy Bourdelle  
Suzanne Desprès ....  Laura Chapdelaine
Émile Genevois  
Gustave Hamilton  
Maximilienne ....  Azelma Larouce
Alexandre Rignault ....  Eutrope Gagnon
Gaby Triquet ....  Alma-Rose Chapdelaine





Une maison isolée, au nord du Canada, dans la province du Québec. Là vit la douce et belle Maria Chapdelaine, avec ses parents et ses frères et soeurs. La ville la plus proche est Peribonka où, un jour de printemps, Maria et son père Samuel rencontrent François Paradis, le trappeur parti depuis si longtemps. A l'évidence, François éprouve les sentiments les plus tendres pour la jeune fille, que courtisent également un brave et fruste bûcheron, Eutrope Gagnon, et Lorenzo, un citadin aux belles manières qui vient régulièrement commercer dans la région, Mais c'est le trappeur que Maria préfère; il s'est d'ailleurs déclaré le premier, promenant de l'épouser à son retour du chantier où il passera l'hiver à gagner l'argent de leur ménage. La mauvaise saison est revenue, Les Chapdelaine ne pourront même pas assister à la messe de minuit car les chutes de neige ont coupé les chemins. Au long des jours et des nuits, Maria prie en silence pour que François lui revienne vite. Celui-ci, impatient s'est imprudemment mis en route, en pleine tempête, rêvant de passer Noël avec sa bien-aimée. Mais c'est son cadavre qui est ramené au village en ce jour de la nouvelle année que la famille Chapdelaine y venait fêter... A leur tour, Gagnon et Lorenzo se déclarent : l'un offre à Maria la sécurité au pays, l'autre l'aventure de la grande ville. La jeune fille ne sait que répondre. C'est alors qu'une nouvelle épreuve vient frapper les Chapdelaine, Laure, la mère, tombe malade : le médecin comme le guérisseur avouent leur impuissance. La pauvre femme s'éteint. Aux obsèques, le curé prêche : "Au pays de Québec, rien ne doit mourir et rien ne doit changer." Lorenzo se résigne et s'en va; Maria annonce à Gagnon qu'elle est prête à l'épouser.