SOUS LE SIGNE DU TAUREAU
REALISATION SCENARIO MUSIQUE DUREE 28 MARS 1969
GILLES GRANGIER MICHEL
AUDIARD


CLAUDE SAUTET
(Non crédité)
JEAN PRODROMIDES 78 MINUTES

             
Jean Gabin ....  Albert Raynal
Fernand Ledoux ....  Le juge
Suzanne Flon ....  Christine
Jacques Monod ....  Marchal
Michel Auclair ....  Magnin
Alfred Adam ....  Vacher
Albert Michel ....  Le barman
Jean-Paul Moulinot ....  Pierre
Colette Deréal ....  Rolande
Louis Arbessier ....  Aupagneur
Yves Arcanel ....  Le chef-mécanicien
Jean Berton ....  Le comptable
Etienne Bierry ....  Lambert
Sophie Leclair 
Raymond Gérôme ....  Jérôme Laprade
Armand Meffre ....  L'ingénieur chez Renal
Jean-Simon Prévost ....  Le financier
France Valéry ....  Gilberte Magnin
Philippe Vallauris ....  Le secrétaire de Marchall
Jean Valmence ....  Helmann
Dominique Viriot ....  L'autostoppeur
Marthe Alycia ....  Mme Laprade Mère
Max Amyl ....  Le commissaire de Rouen


Albert Raynal, petit industriel de l'aéronautique, ne manque ni de génie ni de persévérance. Dans ses ateliers, il met la dernière main à un prototype de fusée cent pour cent française. Mais l'essai tourne au fiasco le plus total : la fusée explose en plein ciel. Magnin, le banquier, et Jérôme Laprade, le beau-frère, décident de ne plus prêter un sou vaillant à Albert. C'est le moment que choisit également Christine, son épouse, pour lui annoncer qu'elle le quitte et qu'elle part avec ses valises - et sa fortune. Raynal se console auprès d'une ancienne maîtresse, Rolande, qui l'entraîne chez un ami ferrailleur enrichi.

- Autrefois on cantonnait les louffes dans des réserves, un peu comme les indiens d'Amérique: A Charenton, a Perray-Vaucluse. Maintenant on les mets dans des boîtes, des cabanons roulants. Production annuelle: trois millions de voiture. Le plus grand asile de France !
J.Gabin

- C'est une race les comptables! Le plus curieux, c'est qu'on parle des mêmes choses, mais pas avec les mêmes mots. 'Recherche' par exemple, ça veut dire 'budget'. 'Tungstène', 'titane', pour eux, ça veut dire 'factures'. On leur parle d'amour, ils vous parlent d'argent! Ca devrait être un métier de femmes!
J.Gabin

- Qu'il s'agisse de capitaux privés ou de subventions d'Etat, la mendicité est devenue l'activité fondamentale du chercheur.
J.Gabin

- Ce soir on campera à San Sebastian si on tombe sur un bolide, et on couchera à Longjumeau si on tombe sur une 2CV.

- Autrefois, j'aurais pu te proposer Cayenne, mais nous avons fermé nos succursales exotiques.

- C'est drôle comme les hommes qui veulent faire souffrir personne font finalement souffrir tout le monde.




Il s'agit de la douzième et dernière collaboration entre Jean Gabin et Gilles Grangier après La Vierge du Rhin, Gas-oil, Le Sang à la tête, Le rouge est mis, Le désordre et la nuit, Archimède le clochard, Les Vieux de la vieille, Le Cave se rebiffe, Le Gentleman d'Epsom, Maigret voit rouge et L'âge ingrat.
À l'époque de sa sortie en salles, le film connaît un véritable échec commercial totalisant seulement 641 890 entrées. Il s'agit de l'un des plus gros échecs commerciaux dans la carrière de Jean Gabin.
Ce film réunit pour la troisième fois Jean Gabin et Suzanne Flon après Un singe en hiver et Le soleil des voyous. À noter que dans ces trois films, Flon et Gabin jouent un couple marié.