La même eau qui coule
Mots:208  Intro:49 sec  Durée:5.58  Année:1988
Concert: 89


De l'homme que j'étais
A l'enfant que je suis,
De mes coffres à jouets
A mes jeux interdits,

Les chevaux de Lascaux,
Les avions de Vinci,
A part les mots nouveaux,
Je n'ai rien appris.

C'est toujours la même eau qui coule,
C'est toujours le raisin qui saoule,
Des hauts-fourneaux de Liverpool,
La même chanson qui fait danser la foule,
C'est toujours la même eau qui coule.

Les amours ordinaires,
Les chagrins inhumains,
On les voit au scanner,
On les lit dans la main.

Quand le vieux Magellan
Découvrit le détroit,
Il y avait des enfants
Qui s'y baignaient déjà.

C'est toujours la même eau qui coule,
C'est toujours le raisin qui saoule,
Des hauts-fourneaux de Liverpool,
La même chanson qui fait danser la foule.
C'est toujours la même eau qui coule,
C'est toujours le raisin qui saoule,
Des hauts-fourneaux de Liverpool,
La même chanson qui fait danser la foule,
La même chanson qui fait danser la foule.

De l'homme que j'étais
A l'enfant qui vieillit,
J'ai suivi le trajet
Que les autres avaient pris.

Des voyages "Apollo"
Au mystère de ma vie,
A part les mots nouveaux
Je n'ai rien appris.

C'est toujours la même eau qui coule,
C'est toujours le raisin qui saoule,
Des hauts-fourneaux de Liverpool,
La même chanson qui fait danser la foule.
C'est toujours la même eau qui coule,
C'est toujours le raisin qui saoule,
Des hauts-fourneaux de Liverpool,
La même chanson qui fait danser la foule,
C'est toujours la même eau qui coule.



(Jacques Revaux/Michel Sardou Jean-Michel Bériat)