La neige
Mots: 176  Intro: 14 sec  Durée: 3.52  Année: 1970


Un musicien assassinait Mozart
Dans un café de Varsovie.

La neige,
La neige
Etait recouverte de boue.
La neige,
La neige
Faisait un grand silence autour de nous.

Qu'est-ce que je fous dans ce café de Varsovie
En plein hiver, en pleine nuit ?
Personne ne sait ni d'où je viens ni qui je suis.
Un peu perdu et mort de froid,
Un peu ému comme autrefois,
Personne ne sait ce que j'ai fait de Varsovie.

La neige,
La neige
Etait recouverte de boue.
La neige,
La neige
Faisait un grand silence autour de nous...

Elle est entrée dans ce café de Varsovie,
Un peu changée, un peu vieillie.
Elle regardait si on ne l'avait pas suivie.
Elle ressemblait à mon passé.
Il me semblait l'avoir aimée.
Personne ne sait ce qu'elle était à Varsovie.

Sa robe,
Sa robe
Etait recouverte de boue.
Sa robe,
Sa robe
Etait déchirée jusqu'à ses genoux.

On est sortis de ce café de Varsovie.
Elle est partie. Je suis parti
Et les années qui se sont écoulées depuis
Ne m'ont jamais dit le pourquoi
De ce grand vide au fond de moi.
Mais qu'est-ce que j'ai fait cette nuit-là à Varsovie ?

La neige,
La neige
Etait recouverte de boue.
La neige,
La neige
A laissé le silence autour de nous.

Un musicien assassinait Mozart dans un café de Varsovie.


(Jacques Revaux / Michel Sardou et Vline Buggy)