Le train de la dernière chance
Mots:124  Intro:14 sec  Durée:2.50  Année:1967


Dans ce pays perdu, j'étais venu.
J'avais cru ce que l'on m'avait promis.
Un village de planches avec ses rues
Etait sorti des mains de mes amis.

A l'heure de l'abandon, je suis resté
Tout seul dans le village déserté.
Je prends le dernier train car, derrière lui,
Ils déboulonnent les rails : tout est fini.

Le train de la dernière chance m'emporte très loin.
J'ai perdu et je serre les poings.
Le train de la dernière chance n'a qu'un voyageur
Sans espoir et la rage au cœur,
Ouais la rage au cœur.

J'avais juré à la fille que j'aimais
Qu'un jour je reviendrai comme un vainqueur.
Il ne me reste rien que ce billet
Et la colère qui brûle dans mon cœur.

Le train de la dernière chance roule dans la nuit
Vers la vie et vers mon pays.
Le train de la dernière chance peut bien m'emporter
Moi je sais que je reviendrai,
Ouais je reviendrai,
Ouais je reviendrai.


(Guy Magenta/Bernard  Michel)