Le visage de l'année
Mots:152  Intro:5 sec  Durée:2.19  Année:1966


Bonnet blanc, blanches bottes,
Ciré blanc et genou mutin,
Regard noir, mèches folles,
Le monde t'appartient.
Tu as le visage de l'année,
Tu as le visage de l'année.

Je sais bien qu'à notre époque,
Il faut montrer ce qu'on a,
Mais de ça, moi je me moque,
Si tu ne le montres qu'à moi.

Bonnet blanc, blanches bottes,
Ciré blanc et genou mutin,
Regard noir, mèches folles,
Le monde t'appartient.
Tu as le visage de l'année,
Tu as le visage de l'année.

Mais il faut que tu pavanes,
Qu'on te voie partout chaque nuit,
Que tu plaises,
Qu'on te regarde.
Tu vis l'amour au raccourci.

Bonnet blanc, blanches bottes,
Ciré blanc et genou mutin,
Regard noir, mèches folles,
Le monde t'appartient.
Tu as le visage de l'année,
Tu as le visage de l'année.

Au petit jeu qui est le tien,
Je perds mon cœur et ma santé.
On va me trouver un matin
Tout dévoré par le regret.

Bonnet blanc, blanches bottes,
Ciré blanc et genou mutin,
Regard noir, mèches folles,
Le monde t'appartient.
Tu as le visage de l'année,
Tu as le visage de l'année,
Tu as le visage de l'année.


(Jacques Revaux/Patrice Laffont)