Le carrosse


On allait ensemble à l'école communale
C'était le gamin qui ne jouait jamais
Il avait la tête au milieu des étoiles
Nous les chefs indiens il nous ignorait
Il attendait son carrosse
Il attendait ses chevaux
Tablier noir cheveux en brosse
On l'appelait monsieur Carabosse
Il s'inventait des baronnes
Qui visitaient son chateau
Et pour promener la bonne, sa bonne
Yvonne....
Il attendait son carrosse
Il attendait ses chevaux

Je l'ai retrouvé dans la rue de Courcelles
Alors qu'il vendait des pierres à briquet
Et se balladait couronné d'étincelles
Comme un louis XIV après un banquet
Il attendait son carrosse
Il attendait ses chevaux
Très fier de lui et de ses noces
Avec la fille d'un roi d'Ecosse
Elle était là sans couronne
Pour amuser les badauds

C'était toujours la bonne, sa bonne
Yvonne....

Il attendait son carrosse
Il attendait ses chevaux

Et le temps passait, chambardait la terre
On démolissait, on rebatissait
La fortune roulait dans un bruit de tonnerre
Il vendait toujours ses pierres à briquet

Il attendait son carrosse
Il attendait ses chevaux

C'est merveilleux un rêve de gosse
Quant on y crois de toutes ses forces
Et Cendrillon en personne
Dormait le soir au chateau

C'était toujours la bonne, sa bonne
Yvonne....

Il attendait son carrosse
Il attendait ses chevaux


(Henri Contet)