Vol 117 Air France


22 juin  1962
Pointe-à-Pitre
Boeing 707
Air France
113 morts
Les causes exactes de l'accident restent à ce jour inconnues. Le crash s'est produit sous un orage mais dans des conditions météorologiques acceptables pour un quadriréacteur comme le Boeing 707.
L'aéroport n'était à l'époque pas équipé d'ILS et son VOR était hors service, impliquant une procédure d'approche NDB, moins précise. Le massif du Dos d'Âne se situe dans l'axe de la piste d'atterrissage mais à 23 km du seuil de piste, loin de la trajectoire d'approche1. Il est possible que les indications du radiocompas (ADF) aient été perturbées par l'orage, faisant dévier l'avion à 15 km de la trajectoire nominale.
La présence à bord de plusieurs personnalités politiques partisanes de l'indépendance des Antilles et de la Guyane françaises, dont Albert Béville et Justin Catayée, ont donné lieu à la rumeur d'un sabotage ou d'un attentat.
Cependant, les causes du crash les plus probables sont la panne du VOR, l'insuffisance des données météo transmises à l'équipage et la perturbation du radiocompas par l'orage.