Vol 1736 Panam

27 mars 1977
aéroport de Los Rodeos Tenerife
Boeing 747-121
Pan Am
335 morts


La catastrophe de Tenerife est une catastrophe aérienne qui a causé la mort de 583 personnes, ce qui en fait à ce jour l'accident le plus meurtrier de l'histoire de l'aviation commerciale.
Le 27 mars 1977, sur l'aéroport de Los Rodeos au nord de l'île de Tenerife aux Canaries, un Boeing 747 de KLM entame son décollage et percute à plus de 250 km/h un autre Boeing 747, de Pan American qui roulait sur la piste.
Le Boeing 747 de la KLM se trouve en bout de piste prêt à décoller. Le Boeing 747 de la compagnie Pan American remonte lui la piste d'envol, la première partie du taxiway étant bloquée. Il doit selon les instructions de la tour de contrôle prendre une des bretelles pour revenir sur la partie libre du taxiway et continuer ainsi à se rendre en bout de piste. L'avion de la KLM se trouvait à ce moment en bout de piste et avait déjà terminé son demi-tour. Il entame alors son décollage. Il va venir percuter le Boeing de la Pan Am sur son travers à près de 300 km/h en milieu de piste, malgré une tentative de décollage anticipé de dernière seconde du pilote de la KLM dès que celui-ci aperçoit l'avion de la Pan Am.
Les deux géants de 350 tonnes se percutent. Le diabolo avant du train d’atterrissage percute le flanc droit du 747 de PanAm, déchirant le fuselage. L’aile gauche coupe la dérive au ras de la gouverne de direction. Les passagers du 747 américain voient les cloisons s’ouvrir autour d’eux, le plafond disparaître, le plancher s’effondrer. Les réservoirs de l’aile droite sont déchirés et le carburant s’enflamme.
Le 747 de KLM s’élève légèrement avant de retomber complètement disloqué sur la piste. La seule survivante du vol de la KLM est Robina Van Lanschot qui souhaitait se rendre aux Îles Canaries où elle travaillait, et qui n'avait pas rembarqué malgré les ordres de la compagnie.
Du 747 de la PanAm, quelques personnes parviennent à s’échapper de la carcasse brûlante. Soixante-et-une personnes (dont le commandant de bord et les autres membres de l'équipage qui étaient dans le cockpit) sur 396 survivront. L’incendie est épouvantable. La chaleur est telle que le brouillard disparaît dans un rayon d’un kilomètre autour du sinistre.
La collision, suivie de l'embrasement des appareils, a coûté la vie à 583 passagers et membres d'équipage.
Parmi les victimes se trouvait notamment Eve Meyer, l'épouse du réalisateur Russ Meyer, qui avait été Miss juin 1955 dans le magazine Playboy.