Vol 1907 Gol

29 septembre 2006
Amazonie
Boeing 737-8EH
Gol Transportes Aéreos
154 morts
Le vol 1907 Gol est un vol de la compagnie aérienne brésilienne Gol qui s'est écrasé, le 29 septembre 2006 au-dessus de l'Amazonie alors qu'il assurait la liaison Manaus - Brasilia après avoir heurté un avion d'affaire Embraer Legacy 600.
L'appareil, un Boeing 737-800 de la compagnie aérienne brésilienne Gol, est parti à 14 heures 36 (18h36 UTC) de Manaus et devait rallier Brasilia à 18 heures 12 (21h12 UTC). Il devait y faire escale avant de repartir pour Rio de Janeiro. Il a disparu des écrans radar au-dessus de l'Amazonie. Le dernier contact avec le pilote a été établi à 17 heures 00 locales (21h00 UTC).
Il s'agit de la pire catastrophe aérienne brésilienne après celle du vol TAM 3054.Enfin, aucune communication entre le jet et le contrôle n’a pu être établie durant près d’une heure en raison de l’utilisation de fréquences radio erronées. Même après l’accident, le Legacy a eu du mal à rétablir le contact radio avec les unités de contrôle brésiliennes.
Selon le NTSB, le contrôle aérien brésilien a joué un rôle majeur dans la collision: c’est lui qui a placé les deux appareils l’un en face de l’autre. Le centre de contrôle de Brasilia a tout d’abord transmis une clairance incomplète au Legacy qui a amené les pilotes du jet d’affaires à penser que tout le vol serait effectué au 37 000 pieds, alors qu’un changement devait être effectué au-dessus de la verticale de Brasilia.
Le contrôleur a transféré trop tôt le contrôle du Legacy sans informer ni l’appareil ni son collègue du niveau de vol en cours et du changement programmé. Lorsque le jet est passé au-dessus de la verticale de Brasilia, un message s’est affiché durant sept minutes sur l’écran du contrôleur lui indiquant la modification d’altitude programmée mais il n’a pas réagi. Au bout de ce laps de temps, le transpondeur du Legacy a cessé de transmettre son altitude sans que personne, ni au sol, ni dans le jet, n’entreprenne aucune action pour remédier à cette perte de communication. Le centre de contrôle de l’Amazonie n’a donc pas non plus été prévenu. Enfin, lorsque le premier contrôleur principal a passé le relais au second, il lui a indiqué que le niveau de vol du Legacy se trouvait au 36 000 pieds.