Vol 261 Alaska Airlines

31 janvier 2000
Anacapa Island
McDonnell Douglas DC-9-83 (MD-83)
Alaska Airlines
88 morts
Le vol 261 était un vol de la compagnie Alaska Airlines qui assurait la liaison entre la station balnéaire mexicaine de Puerto Vallarta, sur la côte pacifique et Seattle au nord-ouest des États-Unis. Le 31 janvier 2000, McDonnell Douglas MD-83 s'écrasa dans l'océan Pacifique au large de Los Angeles. Les 83 passagers et les 5 membres d'équipage périrent dans la catastrophe.Le rapport d'enquête du National Transportation Safety Board (NTSB), attribua le crash à une défaillance de la vis qui permettait de monter et descendre le compensateur de stabilité de l'avion et dont la lubrification était très insuffisante. Cette mauvaise lubrification entraîna une usure anormale du filetage de l'écrou dans lequel la vis tournait. Lorsque les pilotes tentèrent de manœuvrer le compensateur, la vis n'était plus retenue par son écrou et le compensateur sortit de ses limites d'utilisation. Dix minutes plus tard, une autre partie du mécanisme qui retenait le compensateur cassa, entraînant l'avion dans un plongeon irrécupérable.
Le NTSB nota que les concepteurs de l'avion n'avaient pas prévu de système de secours au cas où la vis viendrait à sortir de son écrou. Au lieu de cela, ils avaient tablé sur les entretiens pour déterminer le degré d'usure de la vis et de l'écrou et pour décider de leur remplacement éventuel. Le NTSB indiqua qu'il n'était pas approprié de confier à la seule maintenance le rôle d'identifier une rupture imminente d'un composant aussi capital.