Vol 4590 Air France

25 juillet 2000
Gonesse
Concorde
Air France
113 morts
Le 25 juillet 2000, le Concorde immatriculé F-BTSC assurant le vol 4590 d'Air France, un trajet de type charter à destination de New York, s'est écrasé au décollage sur un hôtel à Gonesse, une minute et vingt-huit secondes après son décollage de l'aéroport de Roissy tuant 113 personnes : les 100 passagers et les 9 membres d'équipage ainsi que 4 personnes se trouvant dans l'hôtel. Il s'agit du seul accident impliquant un Concorde.
Les différentes enquêtes techniques menées après la catastrophe convergent vers un même scénario : le crash serait dû à la présence d’une bande d’usure en titane, longue de 43 cm, sur la piste de décollage du Concorde. Elle a été perdue par un DC10 de Continental Airlines, parti quelques minutes plus tôt de Roissy.
Le passage du supersonique sur cette lamelle métallique aurait provoqué une réaction en chaîne: éclatement d’un pneu du Concorde, perforation d’un réservoir, fuite et inflammation de kérosène, et perte du contrôle de l’appareil.