Minuit moins dix
Mots:198  Intro:20 sec  Durée:3.56  Année:1986
Concert: 87-89-91

Le rapport de police
Indique qu'elle s'est couchée
Vers les minuit moins dix
Toute seule devant la télé.
Le son était coupé.
Elle écoutait un disque en même temps.

Les voisins se sont plaints
Du bruit comme tous les soirs.
Ils n'aiment pas les voisins,
Les pianos, les guitares.
Le walkman, "c'est pas fait pour les chiens".

Fatiguée d'être seule
Elle a fait c'qu'ils ont dit :
Elle a fermé sa gueule
Et s'est remise au lit,
Les lumières allumées
Pour ne pas s'éveiller dans le noir.

Elle a cherché quelqu'un
Pour la prendre dans ses bras
Mais les hommes et l'amour
Sont des rêves qu'elle n'a pas.
Le walkman, "c'est pas fait pour les chiens".

Et tout a basculé.
Elle s'est sentie perdue,
Elle s'est sentie couler.
Elle a vu défiler
Tous les maris de sa mère,
A la porte vitrée
Cogner leur chevalière.
Elle a poussé un cri
Elle a revu son père,
Un vieil homme tout petit,
Etendu sur son lit,
Puis elle a manqué d'air
Et tout a basculé.
Elle s'est sentie perdue,
Oh Elle s'est sentie couler.

Le rapport de police
Indique qu'elle s'est couchée
Vers les minuit moins dix
Toute seule devant la télé.
Le son était coupé.
Elle écoutait un disque en même temps.
Les voisins se sont plaints
Du bruit comme tous les soirs.
Ils n'aiment pas les voisins,
Les pianos, les guitares,

Le walkman, "c'est pas fait pour les chiens",
Le walkman, "c'est pas fait pour les chiens"...


(Jacques Revaux et Jean-Pierre Bourtayre/Michel Sardou)