Brix





Les derniers viennent de quitter le sinistre endroit
Ne laissant de toi qu’une volute de souvenirs
Certains pleuraient vraiment se souvenant de toi
Mais beaucoup étaient là ne sachant pas souffrir

Ta mort aura servi à tous les réunir
Certains se voient un peu mais les autres rarement
Et combien furent-ils à venir te soutenir
Quant ta vie peu à peu s’en allait doucement?

Je suis jaloux de toi car là tu dois savoir
Soit tu dois te marrer ou être bien surpris
Sont-elles vraies les doctrines que l'on t'a inculquées ?
Ou n'est-ce que des foutaises pour les simples d’esprit ?

De ton vivant déjà tu n’y croyais que peu
Malgré toutes les bigotes qui te servaient de sœurs
Tous ces bénis oui-oui et tous ces bienheureux
Tu sais bien aujourd’hui si Dieu était des leurs

J’ai fais un peu comme toi et j’ai bien profité
Les voyages, les amis, la famille, les amours
Alors qu’importe toutes ces personnes agglutinées
Deux ou trois que je connais bien t’aimeront toujours

Christian Goutte