Chateauvallon



C’était une sorte de margelle un peu plus large
Sur laquelle était posée une nappe bleue
Elle servait le matin disposée de laitages
Aux appétits féroces de vingt gamins heureux


On avait installé tout autour du granit
Des chaises un peu  difformes trouvées de-ci de-là

Les amies invitées s’activaient aux marmites

Ca sentait le jasmin et la fleur Kerala


Les premiers convives commençaient à arriver
Le gravier qui crissait, les jolies crinolines

Les femmes amoureuses de leur amour caché

Respiraient à plein nez la lavande des collines


La table peu à peu s’emplissait de couleurs

Cachée sous des assiettes aux couleurs bigarrées

Les cousins et les nièces avec leurs yeux rieurs

Chipaient sans se faire prendre des pistaches colorées


La vue était splendide sur la rade allumée

Un à un les rayons doucement s’effaçaient

Les flûtes de cristal pur débordaient d’orchidées

Sur des tomates vertes de pistou marseillais


Tout le monde était là, ça parlait un peu fort
Et les mains hésitaient ne sachant se poser
Sur un jambon de Parme, un foie gras d’Astaffort
Et des plats de nouveau ne cessaient d’arriver

On parlait de voyage, d’arbres rouges angolais
Du délicieux câlin d’une plage de vahinés
Et la sous la table, un pied fin se dénudait
Pour toucher de sa peau l’amour fou éloigné

Il faisait nuit à présent, le rosé brûlait
Les enfants blonds de blé dormaient sur leur maman
On croquait du raisin, les étoiles éclairaient
Le regard bleu diamant d’une femme pour l’amant

Dans l’immensité du ciel filait une lumière
Alors on faisait un vœu qui restait secret
On était le dernier, on était la dernière
Pour s’en aller dormir le cœur un peu défait

Christian Goutte



MessageSujet: Re: CHATEAUVALLON   Dim 20 Juil - 16:35

tu es un véritable spécialiste quand il
 s'agit de décrire ces moments!
très beau texte

MessageSujet: Re: CHATEAUVALLON   Lun 21 Juil - 8:51   

superbe, j'ai adoré ma balade parmis les convives..
.Very Happy où j'ai savouré tes mots
amicalement


Re: CHATEAUVALLON

Message par Fugitive le Mar 2 Mar - 12:47

Ah les repas de famille où les amis conviés

 en supplément, venaient pour s'imprégner de
ces instant, qui graveraient les souvenirs de
 leurs douces images...De nos jours on ne voit
que rarement cela et moi qui ais connu ces
 repas interminables et pleins de joie ,
je regrette ce temps ...Baisers Chris...


Re: CHATEAUVALLON

Message par nykhol Hier à 16:12

Très belle poésie où les petits
détails ne sont pas oubliés.

A sa lecture surgit devant mes
yeux un tableau d'une convivialité
sensuelle qui tourne le coeur à
l'envers d'une nostalgie sereine
et réconfortante.

Bel envol du temps passé.
Merci pour ce beau poème
si bien composé.


Re: CHATEAUVALLON

Message par haveatares Aujourd'hui à 16:16
J'aurai aimé plonger dans ce décor
à pieds joints et me retrouver, moi
aussi assise au sein de cette
famille si colorée et être la femme
qui dénude son pied.......

J'ai beaucoup apprécié.