Goût sucré



Les illusions fanées d'un amour disparu
Grain de sable envolé sous un dernier soleil
On se demande encore ce qu'il est devenu
Et si un jour on en retrouvera un pareil

Passe le temps, si vite, quelquefois si vide
Des rencontres, des amis et des enfants aussi
On évite à tout prix les erreurs, le morbide
Tous ces peintres ratés de ces toiles décaties

Nos vies sur un tapis de jeu rouge et noir
Pour qui le bonheur et à qui la malchance?
On revoit toujours cette femme, ce miroir
Arrivent les années, la dernière échéance

C'est un sourire divin, une gentillesse exquise
Rebrillent les soleils, se réveillent les lunes
Oubliée cette ruine qui vous semblait de mise
Se réveille votre cœur dans le bras des lagunes

Infiniment pour toi, mes mots doux jailliront
Je pense à un bateau blanc, à un pont en teck
Et toi nue allongée dans un ultime abandon
Me pardonneras-tu clin d'œil, cette rime en Eck?

Grain de sable envolé mais lèvres au goût sucré
Premiers mots échangés dans un hôtel de banlieue
Que n'ai-je vécus seulement mes dernières années
Mon amour absolu se perd dans le bleu de tes yeux

Christian Goutte