Innocence



Dans  le brouhaha des gens debout
Je ne t’avais  pas vu venir
Tu as grimpé sur mes genoux
Avec ton doudou et ton sourire

On ne s'était jamais vu avant
Et l’on ne se reverra jamais
Mais toi tu filais droit devant
Pour découvrir à quoi je jouais

Je sentais l’odeur de tes cheveux
Les enfants ont tous la même odeur
D’un coup je me sentis moins vieux
En te serrant contre mon cœur

Je repensais en un instant
Au temps où j’étais jeune papa
Quand je câlinais mes enfants
En les serrant dans mes bras

Merci petite chose douce et blonde
Je ne sais si tu me liras
Mais sache que l’espace d’une seconde
Je vis mon passé pas à pas.

Christian Goutte