La bougie



Des journées à rêver
D'un rendez-vous à venir
Une bougie sur chandelier
Des promesses à tenir

Le temps file en vain
La distance nous tue
On parle de demain
On imagine ce vécu

Et puis plus rien
On n’est même pas déçu
C'est fini un matin
Le destin est têtu

L'amertume, les regrets
Ce temps, cette fille
Et pourtant elle nous plait
Et la bougie vacille

Et ce fiel qui tue
Ces remarques acerbes
On ne se plait plus
Les points remplacent les verbes

La jalousie, la haine
Remplacent les mots doux
Ces cris et ces scènes
Qui reviennent comme un tout

Nous parlerons nous un jour?
Serons-nous des copains?
Jamais  sera t'il toujours?
Et la bougie s'éteint...

Christian Goutte