On y prend goût 



On a tous adoré la peau de nos bébés

Les exquises caresses en fesses rebondies
On se souvient encore dans nos années passées
Du jeune corps frissonnant d’un amour de minuit
On prend goût aux papouilles d’une maman aimante
Sur le cou d’un enfant quand il est enfant sage
Et on n’oublie jamais les douces mains d’une amante
A laquelle on osa effleurer le visage

Nos souvenirs foisonnent et restent des parfums
Du muguet d’un printemps qui compta tant pour vous
Ou les roses offertes à l’amour incertain
Piquent encore vos âmes de cet amour si fou
On prend goût  à l’odeur, aux  senteurs disparues
D’un sentier de montagne, d’une maison de vacances
Et l’on recherche le nom d’un effluve inconnu
Pour peu qu’il nous rappelle un bout de nos enfances

Emerveillés toujours par les déclins solaires
Posés nonchalamment sur une prairie verte
D’ou coule les ruisseaux glacés d’ondes claires
En baignant aussitôt des grenouilles offertes
On prend goût aux lumières d’une ville endormie
A des plages d’été quand crépite la Saint- Jean
Et de la baie d’Ha Long aux ruines de Malaisie
La vie est un voyage aux mille monuments

De ces divines notes, de ces divins arpèges
Emanant de sonates et d’opéras grandioses
Je garde les mélodies balbutiées au collège
Oniriques musiques d’un destin qu’on s’impose
On prend goût aux voix rauques d’une maîtresse endormie
Qui avant de rêver sifflotait doucement
Les deux ou trois accords d’une ancienne symphonie
Qui encore aujourd’hui émeuvent nos tympans

J’ai encore en bouche les gui-gui de Saint-Aubin
Ou les beignets sucrés dans une gamelle noire
La tiède tarte aux pommes du dimanche matin
Clôturait le repas qu’on finissait le soir
On prend goût à nos sucré-salés d’autrefois
Clafoutis colorés d’une grand-mère aimée
Se souvient-on d’avoir sucer le bout de nos doigts 
Quand nous étions encore de tous petits bébés ?



Christian Goutte





 par ristretto le Mar 11 Mai - 8:06

on en devient accro , et cela goutte à goutte,

merci

Re: ON Y PREND GOUT
Message par Stahlder le Jeu 3 Nov - 18:47

C'est vrai qu'on y prend gout à tous ces moments apaisés

 Re: ON Y PREND GOUT
Message par Myrrha le Jeu 3 Nov - 19:24

Parfois il est bon de ressortir de l'oubli un beau poème comme celui-ci.
Ça permet à d'autres d'en profiter.

j'ai beaucoup aimé.

 Re: ON Y PREND GOUT
Message par *Okana* le Ven 4 Nov - 4:48

merci Garaison de pouvoir te lire car tu ésris des poèmes qui sont émouvants. Nicole tendresse

 Re: ON Y PREND GOUT
Message par lagaillette le Ven 4 Nov - 13:50

Je ne l'avais pas encore vu non plus ; j'ai bien apprécié.