Quelque part


Elle serait cité sise au bas d'un continent

Au milieu d'une baie entourée de volcans
Tout près d'un océan, j'ai oublié son nom
Onirique métropole au bas d'un Parthénon

Je l'avais aperçue, somnolant à moitié
Étirant ses boulevard, ses jardins d'opiacés
Ses hommes hébétés sous la chaleur si dense
Sirotaient du rosé comme le soir en Provence

Dès la nuit venue les étals se déployaient
Abondants de goyaves et de fruits antillais
Les effluves de café mélangés aux épices
Enchantaient les humeurs de mille et un délices

Recouverte de youyous, de gris-gris, de totems
Elle serait la fille de Rome et Jérusalem
Toutes ses nuits étoilées comme des feux d'artifices
Changeraient les pastèques en cascades de lys

Je la vois en Afrique offerte au sirocco
Avec des nuées de ruelles comme dans Pépé le Moko
Un delta majestueux finirait sur ses rives
Avant de rejoindre l’île de Tananarive

Dans mon rêve elle portait le nom de Morovia
Les songes inventent des lieux qui n'existent pas
Je la voyais pourtant, la grosse boule lumineuse
Acculée dans baie face à la mer haineuse

Cette ville me semblait trop jolie pour l'oublier
Je m'envolais dans les nuages pour la visiter
C'était jour de marché, il était quotidien
J'entrais en labyrinthe un panier à la main

Pendant que je marchais enivré de senteurs
J'entendis le muezzin et sa voix de chanteur
Interdit un moment pensant m'être trompé
Je grimpais sur un monticule de terre brûlée

Et là j'aperçus les immenses tours de Babel
D'orgueilleuses constructions filant vers le soleil
Un brouhaha énorme sur un son métallique
Me fis penser d'un coup à la fière Amérique

Ses routes entrelacées par d'énormes échangeurs
Vomissaient par millions les véhicules pollueurs
Pendant que des sunlights aux teintes multicolores
Embrasaient le pays du couchant à l'aurore


Je décidais de renoncer à mes chimères
En l'abandonnant sans rien voir en arrière
Je m'envolais tentant en vain de la nommer
Elle serait toujours la ville d'un rêve oublié

Christian Goutte




Re: Quelque part
Message par dune le Mer 29 Oct 2014 - 12:09

Superbe! que dire de plus... On te suit dans cette visite des merveilles de
 notre magnifique terre et ses trésors ... J'ai adoré te lire...

Dune

_______________________________________________________________________________________________


Merci Dune tu es super   gentille avec le vieux cricri

garaison
A.O.C.
A.O.C.

 

Non, je passe peu mais je suis sincère dans mes commentaires
et j'espère avoir le plaisir de te relire...

Dune

_______________________________________________________________________________________________


J'aime bien cette balade au pays imaginaire.
 Je le parcourrais volontiers à cheval.


Estelle
A.O.C.
A.O.C.

 

Quel voyage... c'est une carte postale.

Kajak

kajak
A.O.C.
A.O.C.