Tu étais là



Tu étais là quand j’avais mal

Même si le mal venait de toi
Tu es toujours mon idéale
Et c’est à toi que je le dois

Tu aurais pu comme on le sait
N’aimer chez moi que les avoirs
J’en avais pas tu t’en foutais
Tu étais là soir après soir

Je me souviens t’avoir blessée
Pour une table de billard
Malgré une étape oubliée
Tu étais la même très tard

Quand les pardons ne suffisent plus
Á oublier toutes les offenses
Malgré les larmes tu y as cru
C’est grâce à toi que je m’avance

C’est vrai qu’maint’nant c’est différent
Tu as voulu un autre chemin
Qu’as-tu choisis précisément ?
Tu étais là au bout d’mes mains

Je t’ai écris y 'à bien longtemps
Deux ou trois lignes depuis chez moi
Nous étions deux adolescents
Quand ils s’embrassent la première fois

On s’est fait mal je n’le veux plus
J’ai bien souffert mais toi aussi
De toutes ces choses qu’on a cru
Pour toutes ces choses je te bénis

Tu étais là quand j’étais mal
Rien ne pourra nous séparer
Tu s’ras toujours mon idéale
Ma douce rémoise, ma douce moitié

Christian Goutte