Voyage



Dans un incroyable délire ténébreux
Mon cerveau embrumé a renoncé au temps
Faisant fi de la loi et des cieux
Il m'a pris par la main pour m'emmener avant

J'ai retrouvé sans peine un garçon heureux
Que devais-je lui dire ou bien lui taire ?
J'ai suivi de loin cet homme amoureux
Qui commençait une vie sans savoir y faire

Á quoi bon les conseils, les écouterait-il ?
Qu'importe les miroirs on leur tourne le dos
Á vivre des choses que l'on croit futiles
Pour un avenir que l'on sait trop beau

J'ai envie de l'aider à choisir sa route
Á calmer sa peur et apaiser ses doutes
Conduire doucement son âme raisonnable
Vers un homme usé que la vie accable


En le voyant si jeune, je me suis vu si beau
Á compter mes automnes et les siens à venir
Qu'importe le sens que l'on donne au ruisseau
Qu'importe l'utopie d'une route à tenir

J'ai vu un gamin quelque part dans le temps
Je l'avais oublié, un peu perdu de vue
Douloureux réveils, une main qui se tend
Vers un passé heureux qui ne nous veut plus


Christian Goutte