Requin chagrin
Mots :  171 Intro  9 sec  Durée  2.25  Année  1975


EUX

Il y avait un requin chagrin
Qui tournait dans les eaux profondes.
Dans un lagon du bout du monde,
Il y avait un requin chagrin.
Les grands courants du fond des mers
L'avaient déposé un matin
Sous un rocher dans des eaux claires
Où jamais ne nagent les requins.

LUI

Toi, sur le bateau de ton père,
Tu bronzais nue à ciel ouvert.
Des oiseaux survolaient tes seins.
Toi, sur le bateau de ton père,
Tu bronzais nue à corps ouvert
Au-dessus du requin chagrin.

EUX

Ce grand voyageur solitaire
Qui avait perdu son chemin
Etait Espagnol par sa mère
Et Brésilien par un pèlerin.

LUI

Alors comme ça,
Tu bronzais nue à ciel ouvert

ELLE

oui

LUI

Sur le bateau d'ton père ?

ELLE

exact

LUI

Les oiseaux survolaient tes seins ?
Dis-moi, il était gros l'requin ?

ELLE

énorme

LUI

Toi, sur le bateau de ton père,
Tu bronzais nue à ciel ouvert.
Des oiseaux survolaient tes seins.
Toi, sur le bateau de ton père,
Tu bronzais nue à corps ouvert
Au-dessus du requin chagrin.

L'aventurier du fond des mers
Sortait sa grande gueule hors de l'eau
Pour te voir t'envoyer en l'air

ELLE

Ohhhhhhhhh!
La nuit avec un matelot.

EUX

Il y avait un requin chagrin
Qui tournait dans les eaux profondes.
Dans un lagon du bout du monde,
Il y avait un requin chagrin,
Il y avait un requin chagrin.

(Jacques Revaux/Michel Sardou et Pierre Delanoé)