Salut
Mots:322  Intro:18 sec  Durée:6.15  Année:1997
Concert: 98-01-05-11

Maint'nant coupez tous les projos.
Faites-moi une nuit étoilée,
Juste un rayon sur mon piano
Et sur le public un bleu voilé.
Juste vous et moi pour finir
Comme nous étions pour commencer
Et une petite musique pour vous dire
Que le spectacle est terminé.
Ça fait déjà longtemps qu'on se connaît
Même si c'est vrai je n'vous parle jamais.
Je n'sai's pas faire le premier pas
Mais vous savez déjà tout ça.
Je n'suis pas l'homme de mes chansons, voilà.
Et puis je n'suis pas non plus c'que j'écris.
Que cela vous déçoive ou non, tant pis.
Le seul moment où tout est vrai,
Le seul moment où tout est dit,
C'est quand le spectacle est fini.
Salut, salut,
Je suis venu vous dire salut
Et puis merci d'être venus.
Une autre année, un autre endroit,
Adieu jusqu'à la prochaine fois,
Salut.
Quant à l'image que l'on donne de moi,
Ma gueule mari fidèle et caetera,
Ça doit sûr'ment vous amuser,
Vous savez, mes fidélités.
Ma seule histoire d'amour, c'est nous
Et même si on n's'est pas toujours compris,
Que cela vous surprenne ou non, tant pis :
Les grands moments que nous avons
Ne sont pas seul'ment les chansons,
C'est quand le spectacle est fini.
Salut, salut,
Je suis venu vous dire salut
Et puis merci d'être venus,
Un clin d'œil entre vous et moi.
Bien sûr que l'on se reverra.
Salut.
Vous nous connaissez bien, nous les artistes.
On est trop gais un soir, on est trop tristes.
Tout l'monde veut naître en matinée.
Tout l'monde veut mourir en tournée.
Tout l'monde veut finir en beauté.
Je viens de vous, je vais vers vous.
Ça fait des jours et des années.
Le seul moment où je dis nous,
C'est lorsque je parle de vous,
Quand le spectacle est terminé.
Salut, salut,
Il est venu vous dire salut
Et puis merci d'être venus.
Une autre année, un autre endroit,
Adieu jusqu'à la prochaine fois.
Salut, salut,
Il est venu vous dire salut
Et puis merci d'être venus.
Tous les soirs entre chien et loup,
Quelqu'un lui manquera : c'est vous.
Salut, salut,
Il est venu vous dire salut.
Tout ça n'peut pas durer toujours.
D'autres paroles parl'ront d'amour.
D'autres spectacles suivront toujours.
Salut, salut,
Je suis venu vous dire salut
Et puis merci d'être venus.
Une autre année, un autre endroit,
Adieu jusqu'à la prochaine fois.
Salut.

(Jacques Revaux et Jean-Pierre Bourtayre/Michel Sardou et Jean-Loup Dabadie)