Si l'on revient moins riches
Mots:207  Intro:17 sec  Durée:4.05  Année:1983

                                                            

Et si j'te racontais
Notre prochain voyage ?
J'veux dire... en plein délire,
En plein vagabondage.
J'ai l'air de plaisanter
Mais j'rigole pas du tout :
Etre une fois cinglés,
Une fois vraiment fous.


Partir, bon Dieu ! partir
Sans savoir où l'on va,
Faire de la planche à voile
Au détour d'un delta,
D'accord, on prend la fuite :
Imaginons la suite,
Pour un mois pour un an,
J'sais pas.

Et si l'on revient moins riches,
Qu'est-ce que ça peut faire ?
D'ailleurs qui seront les riches ?
C'est pas notre affaire.
Je rêve d'une route en plein soleil,
D'île aux oiseaux
Où nous aurions toujours sommeil.

Et si l'on revient moins riches,
C'est tout aussi bien.
D'ailleurs qui seront les riches ?
Ça je n'en sait rien.

Je t'aurai vue nager
Sous un ciel d'occident,
Rêver tout éveillée
Devant un océan,
Un été éternel
D'un amour aquarelle,
C'est pas original
C'est bleu carte postale.

Nous garderons, tant pis,
Même si c'est un peu bête,
Ces reflets de la vie
Comme un mauvais poète.
On aura eu l'idée
D'un paradis sur terre.
On aura joué la pièce entière.

Et si l'on revient moins riches,
Qu'est-ce que ça peut faire ?
D'ailleurs qui seront les riches ?
C'est pas notre affaire.
Je rêve d'une route en plein soleil,
D'île aux oiseaux
Où nous aurions toujours sommeil.

Et si l'on revient moins riches,
C'est peut-être mieux.
Avant que l'on en finisse,
Avant d'être vieux,
On aura eu des souvenirs,
Des nuits entières
A rêver sans dormir

(Jacques Revaux/Michel Sardou et Didier Barbelivien )