Mots:210  Intro:2  Durée:3.03  Année:2010


C’est une femme extraordinaire
Une sœur une amie, une épouse une mère
C’est une femme extraordinaire
Que la nuit déshabille mais que le jour préfère

C’est une femme extraordinaire
Qui endort les enfants en laissant la lumière
C’est une femme extraordinaire
Qui peut dire à la fois, le tout et son contraire

Elle sait garder le silence
De son sourire le plus doux
Elle est toujours en avance
D’un instant de mieux pour nous
Elle ne marche pas elle danse
Elle ne triche pas elle joue
Elle a son étoile de chance
Comme accrochée autour du cou

C’est une femme extraordinaire
Une sœur une amie, une épouse une mère
C’est une femme extraordinaire
Que la nuit déshabille mais que le jour préfère

C’est une femme extraordinaire
Qui endort les enfants en laissant la lumière
C’est une femme extraordinaire
Qui peut dire à la fois, le tout et son contraire

Et elle pleure sur mes chagrins
Elle qui me connaît si bien
Elle sait les mots qui consolent
Des mots au-delà des paroles
Sentimentale je n’crois pas
Qu’il y en ai de plus fragiles
Moi au milieu de tout ça
J’ai une position difficile

C’est une femme extraordinaire
La femme de mon ami et je l’aime comme un frère
C’est une femme extraordinaire
Que la nuit déshabille mais que le jour préfère

C’est une femme extraordinaire
Une sœur une amie, une épouse une mère
C’est une femme extraordinaire
Que la nuit déshabille mais que le jour préfère

Que la nuit déshabille mais que le jour préfère



(Didier Barbelivien/Michel Sardou et Didier Barbelivien)