Une femme s'élance
Mots:182  Intro:14 sec  Durée:3.36  Année:1997


Elle a défait son lit
Comme les nuages défont le ciel.
Elle refait sa vie
Comme les vagues refont la mer.
C'est quoi, l'espoir d'une solitaire ?
C'est un courant providentiel.
Elle a pris la photo
De cet enfant qu'elle a de lui,
Orienté son bateau
Où l'océan rejoint la nuit.
La solitude qu'elle a choisie
Conduira-t-elle sous l'arc-en-ciel ?

Une femme s'élance,
Une femme s'en va.
Une femme s'égare,
Un horizon dans son regard.
Une femme s'élance,
Une femme s'en va.
Une femme sublime,
A quoi elle pense
Toute seule, déjà ?
Sur cet abîme

Elles savent qu'une vie sans homme,
C'est comme un bateau renversé,
Mais ces femmes-là sont comme
Ces oiseaux fous de liberté.
C'est quoi, l'espoir d'une solitaire ?
Ne plus voir la terre s'approcher ?
Si longtemps dans sa ville
Ou elle était déjà rebelle,
Elle a cherché son île.
Et n'a trouvé que des tunnels.
C'est quoi, le rêve d'une solitaire ?
C'est de n'plus vivre pour l'essentiel.

Une femme s'élance,
Une femme délire.
Une femme chavire
Dans les draps blancs de l'océan.
Une femme s'élance,
Une femme est libre
En équilibre,
Entre sa rage et les orages.
Une femme sublime,
Combien de voiliers magnifiques
Couchés au fond du Pacifique,
Combien ont quitté pour le sud
L'hémisphère de la solitude,
La solitude ?



(Jacques Revaux/Michel Sardou et Jean-Loup Dabadie)