Voyageur immobile
Mots:122  Intro:4 sec  Durée:3.37  Année:1985


Voyageur immobile,
J'ai vécu des souffrances
Dans le plus grand silence
D'un univers sans fin.

Dans mon cerveau liquide,
Descendaient des rapides
Qui se perdaient au loin
Dans la mer des sarcasmes
Où tournaient mes fantasmes,
Où naissaient mes chagrins.

Dans mon cerveau malade,
Défilaient en cascade
Tous les châteaux du Rhin
Et les palais sans nombre
Qui s'abîmaient dans l'ombre
Des égouts vénitiens.

Dans mon cerveau fragile,
Des cavaliers d'argile
M'ont découvert la Chine
Et là sous un ciel jaune,
J'ai aimé sur son trône,
Ma première figurine.

Voyageur immobile,
Retenu par un fil
Aux anneaux de cristal
D'un océan glacial,
J'ai connu des naufrages
De soleil en eau bleue,
En vieux chasseur d'images,
Quelques chariots en feu.

Voyageur immobile,
Retenu par un fil
Aux anneaux de cristal
D'un océan glacial.

Attaché comme une île...


(Jacques Revaux/Michel Sardou)